Paris abritera du 11 au 13 novembre 2016 le 36e congrès des osthéopathes

Le Congrès 2016 des Ostéopathes, se déroulera du 11 au 13 novembre à Paris et  portera sur les Troubles musculosquelettiques (TMS).

Sous le terme TMS, nous retrouvons les TFMS qui sont les plaintes douloureuses présentées par les patients dans les cabinets d’ostéopathie et les TMS-CP, qui représentent une pathologie engendrée par la pénibilité des postes de travail et autres conditions environnementales. Les troubles fonctionnels sont très fréquents en cabinet comme le montre l’étude MOST  http://www.afosteo.org/indications/ : 70% des consultations concernent les troubles fonctionnels musculosquelettiques (TFMS).

En revanche, si les consultations en cabinet sont efficaces sur les TFMS, elles le seront moins sur les TMSCP (Troubles musculo-squelettiques à caractère professionnel) car dans ce dernier cas, le problème doit être pris à sa racine pour minimiser voire éradiquer ces pathologies. L’action doit se faire en priorité sur le lieu de travail où un audit doit être effectué, puis une correction de l’ergonomie (interface homme-poste de travail) et enfin, une éducation pour chaque acteur, poste par poste, prenant en compte les conditions environnementales diverses, qu’elles soient psychologiques (stress) ou métaboliques (hygiène alimentaire). L’expertise des ostéopathes en TMS est à même d’apporter une collaboration importante à cette action qui minimisera ainsi les consultations individuelles en cabinet. Les TMSCP représentent la première maladie professionnelle en France et pèsent lourd pour les employeurs, 980 millions d’euros au niveau national !

Organisé par l’AFO -association française d’ostéopathie, le congrès comprendra plusieurs conférences et ateliers (TMS et Actions en entreprise, Prise en charge de la douleur, Hypnose, Acupuncture, Psychologie), auxquels participeront des professionnels de la santé de toute la France (anesthésistes, ostéopathes, psychologues, etc.).

L’ensemble des participants au congrès de l’AFO est mobilisé contre les troubles musculo squelettiques -TMSCP- qui affectent épaules, dos, genoux malmenés par l’effort, de mauvaises positions, des gestes répétitifs au travail, des tendinites métaboliques, etc. 

Impacts professionnels et sociétaux 

Pour Michel Sala, Président de l’AFO : "Les TMSCP sont une source de désorganisation majeure au plan personnel et professionnel. Elles affectent un nombre très important de salariés, impactant de ce fait leur performance au travail. Et cela est vrai dans toutes les régions de France. Si le thème des troubles musculo-squelettiques s’est imposé à nous cette année, c’est parce que ces pathologies atteignent une ampleur inégalée". L'ensemble de ces conférences permettra d’appréhender l’impact des TMS dans le monde du travail et d’échanger sur les différents traitements et sur leur efficacité respective. Certaines entreprises prennent déjà des initiatives pour diminuer ces troubles fonctionnels chez leurs salariés : ces expériences seront passées au crible.

Le 3 novembre 2016

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication