France : La débacle pour le PS aux élections législatives

Legislatives 2017►Benoît Hamon, ancien candidat du PS à l'élection présidentielle, échoue la qualification au second tour, "à 80 voix près" a t-il déclaré dans sa circonscription des Yvelines.

►Aurélie Filippetti ancien ministre de la communication est éliminée dans sa circonscription de Moselle. C'est "la gauche qui disparaît de l'Assemblée nationale", a-t-elle jugé.

►Matthias Fekl ancien ministre de l'intérieur ( succédant à Bruno le Roux ) se retrouve 3e dans sa circonscription du Lot-et-Garonne, avec 17% des voix derrière le candidat de La République en marche et celui du Front national

►François Lamy et proche de Martine Aubry a été laminé dans sa circonscription de l'Essonne avec seulement 9,1% par Christophe Ittier (REM) et Adrien Quatennens (La France insoumise). Il a réagi à sa défaite par un tweet.

►Patrick Mennucci, député sortant de la 4e circonscription de Marseille s'incline face à Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) et Corinne Versini (REM).

►Elisabeth Guigou, âgée de 70 ans, ancien ministre de la justice et ancienne présidente de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale, députée sortante de la 6e circonscription de Seine-Saint-Denis, est sèchement battue au premier tour. Elle avait fait la "Une" en portant "le hijab".

►Jean Glavany élu depuis 1993, député sortant de la 1ere circonscription des Hautes-Pyrénées est lui victime du duel République en marche/La France insoumise.

►Malek Boutih proche de Manuel Valls arrrive quatrième dans sa circonscription de l'Essonne avec 12,39% des voix, derrière la candidate divers droite Marianne Hardy, le FN et l'UDI.

►Najat Vallaud-Belkacem ancien ministre de l'éducation nationale subi un échec cuisant dans la circonscription de Villeurbanne. Elle recueille moins de 17% des voix face à Bruno Bonnell (REM) qui totalise près de 37% des voix.

►Jean-Jacques Urvoas ancien ministre de la justice est en ballotage très défavorable. Il a recueilli moins de 20% des voix quand le candidat REM s'en adjuge plus de 38%.

►Bernard Combes et le symbole est grandiose. Le fief historique de François Hollande ancien président de la République française et PS est sur le point de tomber dans l'escarcelle d'En Marche !. Au terme du 1er tour, Bernard Combes récolte 17,92% des voix et se retrouve en ballotage très difficile dans une circonscription où la socialiste Sophie Dessus, décédée en 2016, avait pourtant été élue dès le premier tour en 2012, avec 51,5% des suffrages.

Ceux qui se maintiennent au le 2e tour du 18 juin 2017

►Marisol Touraine ancien ministre de la santé est arrivée en tête dans sa circonscription d'Indre-et-Loire avec 28,54% des voix.

►Stéphane Le Foll ancien porte parole du gouvernement et ancien ministre de l'agriculture dans la Sarthe, arrive en tête avec 30,31% des voix devant le candidat LR (22,15%) et la candidate FN (12,96%).

►Ericka Bareigts ancien ministre de l'Outre mer et députée sortante de la 1re circonscription de La Réunion arrive avec 47,04% au 1er tour.

Pour mémoire et après la débacle de 1993 le PS avait 57 députés. Nul doute que le PS devrait avoir au maximun en 2017 seulement 25 à 35 députés. 

Le 11 juin 2017

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication