85e rallye de Monte-Carlo du 19 au 22 janvier 2017 - les Hautes-Alpes pour un nouveau défi

C’est la première épreuve d’un championnat du monde des rallyes WRC 2017 qui s’annonce palpitant et indécis après les nombreux épisodes nés suite au retrait officiel de l’écurie Volkswagen du championnat du monde et du transfert vers l’écurie Ford M-Sport du tenant du titre, Sébastien Ogier. Un sacré défi pour le quadruple champion du monde haut-alpin que ce 85e Monte-Carlo, sur un parcours renouvelé à plus de 85 %. Visuel wrc2017 web

C’est au volant d’une Ford Fiesta RS WRC que le haut-alpin Sébastien Ogier va poursuivre sa carrière cette saison, avec en ouverture du calendrier, le prestigieux rallye de Monte-Carlo. Pour sa 85e édition, l’épreuve monégasque mêlera asphalte, glace et neige pour un ballet spectaculaire de bolides et de sensations fortes sur les routes de l’arrière-pays niçois, de haute-provence et des Hautes-Alpes avec Gap pour épicentre d’une compétition de près de 382 km sur 17 spéciales en 4 jours. 

Le Dévoluy au chapitre des nouveautés ! Pour les équipages, les reconnaissances du parcours auront lieu du 16 au 22 janvier 2017, avec la séance de mise au point (shakedown) le mercredi 18 janvier 2017 à Gap (La Garde) à partir de 16h, suivie d’un départ officiel en Principauté le lendemain en nocturne pour deux spéciales de 46,74 km.

Vendredi 20 janvier 2017, 6 spéciales chronométrées à parcourir deux fois seront au menu de ce " jour le plus long" soit 160,80 km avec en nouveauté, la spéciale de 24,63 km entre Agnières-en-Dévoluy et Aspres-les Corps (Valgaudemar) avant la traversée des terres champsaurines de Sébastien Ogier dont le sélectif col de Moissières entre Ancelle et La Bâtie-Neuve.

Le samedi 21 janvier 2017, retour vers Monaco ponctué des redoutables spéciales Lardier-La Bâtie-Montsaléon (via le col de Faye) et Bayons-Bréziers.

Enfin le dimanche 22 janvier 2017 restant très classique avec ses 53,72 km tracés sur les routes de la Vésubie dont une Power Stage entre La Bollène Vésubie et Peira Cava (21,36 km).

Ogier déjà en reconquête... Côté sportif, outre le retour sur scène des constructeurs Toyota et les pilotes scandinaves Hanninen et Latvala sur Yaris, Citroën avec l’anglais Chris Meeke sur C3 et de l’armada Hyundai emmenée par le belge Thierry Neuville, on suivra bien évidement le comportement du quadruple champion du monde Sébastien Ogier associé à Julien Ingrassia sur la Ford Fiesta N°1 de l’écurie M-Sport ou de l’autre pilote Ford, l’estonien Tanak.

Un sacré défi que ce rallye de Monte-Carlo pour le tenant du titre, à l’aube d’une saison 2017 ouverte et indécise pour la conquête de la couronne mondiale.

Le 6 janvier 2017

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication