Paris : Ouverture du Tsuba

A l’ombre de l’Arc de Triomphe, situé place Charles de Gaulle Etoile à Paris, le Tsuba vous accueillera dans un tendance Art Déco. Situé à quelques minutes du parc Monceau et du célèbre marché Poncelet, le Tsuba est un havre de paix au centre du secteur des Ternes dans le 17e arrondissement de Paris et à moins de 10 minutes à pied du Palais des Congrès Porte Maillot.

A l’entrée nous flânerons devant un panneau de laque ou son jumeau fait face. Fondé après la guerre de 1914/1918 l’atelier Midavaine, spécialiste dans l’art des laques est situé également rue des Acacias. La 3e génération assure continuité. Pierre Mesguich a signé la mosaïque située au sol, laissant apparaitre un dégradé de gris et de noir agrémenté de touches d’or. Une grande partie du bar est situé sous une très grande verrière qui a vu le jour au cours des travaux. En observant nous apprécierons sa frise représentant des feuilles d’acanthes rétroéclairées faisant un dernier clin d’œil aux années 1930.

L’hôtel Tsuba comprend 82 chambres dont 7 suites et divisées en 4 catégories

• Supérieure 16 m² entre 150 et 350 euros

• Deluxe 20/21 m² entre 200 et 400 euros

• Exécutive 24 m² entre 250 et 450 euros

• Suite 30 m² entre 300 et 630 euros

Des codes couleurs permettent de reconnaitre facilement les étages avec au 1er étage le vert. Le 3e étage ainsi que le 5e étage vous serez accueillis avec le jaune et le noir. Le 2e étage et le 6e étage vous réservent un bleu illuminé et le 4e étage vous fera voyagé dans la symbolique de noir et blanc.

Trois artistes ont participé à la décoration de l’hôtel : Christophe Gravis, Jérôme Pergolesi et Virgill Brill.

Un spa sur 150m² est à la disposition des clients de l’hôtel.

Le Tsuba n’a pas de restaurant mais est doté d’espace petit déjeuner servi sous forme de buffet à 22 euros du lundi au vendredi de 6h30 à 10h30 et les samedis, dimanches et jours fériés de 7h à 11h pour les clients de l’hôtel et les non-clients. Une sélection de charcuterie et fromages, des œufs et un assortiment de viennoiserie avec des produits bio et sans gluten évolue tout au long de la journée. Il est possible de s’installer en fin d’après-midi pour un "afternoon tea" avec les succulents éclairs à la demande de chez Mon Eclair ou un cocktail accompagné de ses grignotines salées.

Côté bar, ouvert de 11h à minuit tous les jours, Yann Lautredou vous proposera une carte de saison ou les cocktails classiques comme le très 80’s Bramble (Gin, citron et mûre) ou la Paloma (Tequila, citron vert, pamplemousse et club soda) côtoient ses créations plus modernes comme le Peachy Princess (Vodka, cordial de pêche, infusion d’hibiscus avec une larme d’orgeat) ou le Curious Kitty (Rhum ambré, liqueur de marasquin et champagne, liés par une infusion de jasmin). Comptez 16 euros pour un cocktail.

Vous aurez la possibilité de choisir le "Your Name Here" : Un cocktail sur mesure ajuster à vos goûts et votre humeur et qui portera votre nom est sera mentionné dans les archives du bar.

Même en l’absence de restaurant, la carte du room service est accessible H 24 au bar et permet de se restaurer avec des plats typiques de la gastronomie française, avec une blanquette de volaille au risotto, ou un parmentier de canard confit, bœuf bourguignon. Avec les beaux jours des plats plus léger comme une salade thon et épeautre avec ses petits légumes, soupe de légumes bio de chez MarcelBio... Avec un budget pour les entrées à partir de 8 euros, Plats avec une moyenne de 15 euros et des desserts à partir de 6 euros.

Pourquoi le Tsuba ? et sa signification

Le Tsuba (en kanji) est la garde d’un sabre japonais : le katana. Son rôle est de protéger la main du samouraï de la lame affutée de son adversaire. Ces pièces ouvragées, témoignent du savoir-faire des artisans traditionnels japonais et font le bonheur de collectionneurs avertis.

C’est ainsi que l’un des propriétaires de l’hôtel, a découvert lors d’une vente aux enchères ces drôles d’objets à la fois précieux et graphiques.

Un adjectif qui convient bien à l’architecture initiale de ce bâtiment datant de 1926. À cette époque, l’intelligentsia parisienne étant férue d’objets décoratifs venant de l’Empire du Soleil Levant : laques, estampes, boiseries… fleurissaient dans les intérieurs français, héritage du japonisme très en vogue à la fin du XIXème siècle ; détail amusant pour illustrer cet engouement : Hermès sortit même alors un de ces célèbres carrés baptisé Tsuba ! Quelques détails architecturaux dans l‘hôtel rendent hommage au tsuba. C’est d’abord le logo simple et graphique qui s’en inspire et aussi la ferronnerie du majestueux escalier ornée de tsubas.

La réception/conciergerie est ouverte H 24 et 7j/7

Le Tsuba hôtel Paris -  45 Rue des Acacias, 75017 Paris Tél. 33 1 40 60 02 02 Fax 33 1 40 60 42 50 -

Mail book@tsubahotel.com  - site internet  www.tsubahotel.com

Le 28 avril 2017

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication