Le groupe Lucien Barrière ouvrira le palace " l'hôtel des Neiges" à Courchevel le 16 décembre 2016

Le 16 décembre 2016, le groupe Lucien Barrière ouvrira son hôtel à Courchevel pour la saison d'hiver s'étalant du 16 décembre 2016 au 9 avril 2017. 

Barriere les neiges

Hôtel Barrière les Neiges à Courchevel @groupe Barrière

Ce dernier né du groupe, est doté de 42 chambres au prix variant entre 1 200 et 2 000 euros la nuit et d'une suite présidentielle à 18 000 euros la nuitée.

Appartement

Appartement suite présidentielle

Dominique Desseigne âgé de 69 ans et actuel président directeur général du groupe Lucien Barrière explique, que le groupe a souhaité un hôtel très haut de gamme. En provenance soit de Genève ou de Lyon, il suffit d'emprunter un jet pour se rendre très rapidement dans la célèbre station de plus en plus courtisée par le Moyen orient et l'Arabie Saoudite en particulier.  Une volonté a été de s'associer avec la LIGNE ST BARTH et BIOLOGIQUE RECHERCHE.

 

LIGNE ST BARTH associe le savoir ancestral des Indiens Arawaks de la Caraïbe aux dernières découvertes scientifiques, en mobilisant les technologies les plus modernes, dans le respect de normes de qualité strictes. Il y a quelques années, les élixirs choisis en provenance de la Caraïbe étaient réservés à quelques initiés et encore aujourd’hui, ils ne sont proposés que dans des hôtels et parfumeries les plus sélects à travers le monde. C’est à Saint Barthélemy, l’une des plus belles îles de la Caraïbe, que sont exclusivement fabriqués les produits cosmétiques et les parfums LIGNE ST BARTH. La famille Brin est à la tête de cette entreprise familiale fondée en 1983. 

Histoire 

L’histoire de la famille Brin est intimement liée à celle de l’île depuis des siècles. Les premiers français émigrent à Saint Barthélemy au milieu du XVIIe siècle, dans l’espoir d’y trouver une vie meilleure. Ils adoptent le mode de vie insulaire et vont apprendre au contact des Indiens natifs de la Caraïbe, les vertus bienfaisantes des plantes tropicales. Déjà, l’arrière-grand-mère d’Hervé Brin, Honorine, était renommée pour ses connaissances en phytothérapie tropicale. Hervé eut l’idée d’allier ce savoir ancestral à la technologie moderne et de commercialiser le fruit de ses recherches. Il utilise alors les graines rouges vives du roucouyer dans la confection d’une ligne de produits solaires directement inspirée des traditions des indiens Arawaks. Ces derniers broyaient les graines de roucou et s’en enduisaient le corps pour se protéger du soleil, des piqûres de moustiques et du sel marin, donnant à leur peau une teinte rougeâtre qui, pour l’anecdote, leur valut le surnom de "peaux rouges". Le laboratoire de recherche LIGNE ST BARTH a mis en évidence la présence dans ces graines, d’une forte concentration de provitamine A qui a pour vertu de stimuler la production de mélanine et de mettre ainsi en œuvre les défenses naturelles de la peau. Un procédé d’extraction à froid original a été développé afin de conserver un maximum de principes actifs contenus dans cet ingrédient naturel délicat, présent dans toute la gamme des soins solaires au roucou de la marque (formulation brevetée). 

Développement

Fort de ce premier succès et toujours en s’inspirant des utilisations traditionnelles des plantes, il élargit la gamme des produits. Un gel voit le jour, alliance d’un cactus, l’aloé véra et d’une plante aromatique, la menthe fraîche. Puis une authentique huile végétale est mise au point, extraite de la chair mûrie de l’avocat, fruit originaire d’Amérique du sud, associée à l’essence de la fleur de tiaré. Enfin, la gamme s’enrichit d’une mousse de toilette rafraîchissante aux accents toniques du vétiver, cette plante qu’on trouve sur le bord de mer aux Antilles.  Très vite, ces élixirs uniques en leur genre, venus de la Caraïbe, deviennent des incontournables pour les top-models internationaux, photographes, maquilleurs et autres célébrités venus se délasser à Saint Barthélemy. Ils se font ainsi les premiers ambassadeurs de la marque de retour chez eux. Pour répondre à la demande croissante qui en découle, Hervé Brin développe la branche exportation vers les Etats-Unis. Celle-ci connaît un franc succès comme en témoigne l’engouement de la presse spécialisée américaine et européenne pour ces cosmétiques "made in" Saint Barthélemy.

LIGNE ST BARTH élargit son équipe en s’entourant de professionnels compétents, chargés d’assurer le contrôle qualité, le développement et la production en répondant aux exigences des normes internationales. En 1993, une filiale est créée à Munich pour représenter, promouvoir et distribuer la marque en Allemagne. En parallèle, LIGNE ST BARTH continue d’élargir sa gamme de produits cosmétiques en créant des lotions pour le corps, des gels et des huiles de massage, ainsi qu’une gamme complète de soins pour le visage toujours inspirés des plantes, fruits et fleurs des Antilles, sélectionnés pour leurs propriétés essentielles

ST BARTH Spa

L’année 1998 marque l’avènement d’un nouveau concept : ST BARTH  TREATMENTS by LIGNE ST BARTH. C’est en lançant un partenariat avec LaCURE Inc., spécialiste de la location de villas de luxe à travers le monde, que LIGNE ST BARTH relève le défi de concevoir un SPA dans la résidence luxueuse du "Roaring Pavilion", bénéficiant d’un emplacement de premier choix sur un grand domaine privé avec plage, sur l’île de la Jamaïque. Le SPA est encore à l’époque une idée tout à fait innovante qui repose sur des gestes techniques, des préparations cosmétiques et un cadre naturel enchanteur. Cette retraite exclusive et intime, véritable temple du bien-être, accueille déjà des personnalités aussi en vue que Céline Dion,  Jack Nicholson ou Don Johnson parmi ses premiers clients.   LIGNE ST BARTH approfondit le concept du bien-être haut de gamme autour de ses soins exotiques et le propose aux hôtels de luxe. L’entreprise s’engage ainsi dans une nouvelle voie en offrant ses services en conseil pour la création de SPA à l’échelle internationale. Au cours de l’année 2000, une ligne masculine voit le jour, proposant eau de toilette, lait hydratant, gel douche et savon.

En 2001, la nouveauté vient du côté des locaux de l’entreprise avec l’inauguration de la troisième extension des bâtiments de production.  L’entreprise réalise par la suite le lancement de huit symphonies parfumées, eaux de toilette et parfum. La gamme se complète également d’une crème pour les mains à la banane et d’un baume soin des lèvres à la canne à sucre.  LIGNE ST BARTH a créé plus de 40 produits, devenus des classiques au fil des ans sans être affectés par les caprices de la mode. LIGNE ST BARTH porte une attention toute particulière à l’élaboration de chaque nouveau produit afin qu’il devienne une référence durable et indémodable.

Biologique recherche : 39 ans de passion

Il y a près de 40 ans, lors de la création du laboratoire Biologique Recherche, Yvan et Josette Allouche, biologiste et physiothérapeute, ont uni leur savoir-faire et leur passion pour écrire une histoire unique et visionnaire dans l'univers des soins cosmétiques. La société fonctionnait alors comme une cellule de recherche et de développement dont la vocation exclusive était la création de soins et la formulation de produits destinés aux professionnels déçus par les produits existants. 

C’est aujourd’hui la combinaison d’une approche clinique du soin esthétique personnalisé, de produits voulus purs, concentrés, presque bruts, de formules complexes, et de protocoles originaux et rigoureux qui fondent la réputation d’efficacité de la Méthodologie Biologique Recherche.

Dans les années 2000, Philippe Allouche, intéressé par la démarche profondément différente qu’exprimaient ses parents, a repris progressivement le flambeau créatif de Biologique Recherche. Son approche globale de la peau, comme organe directement relié à tous les autres, que lui a enseignée l'étude de la médecine interne et son expérience du stress aigu organique en réanimation, confère désormais une nouvelle vision à l’ensemble des techniques spécifiques à la marque. En 2007, après la disparition d’Yvan Allouche, Rupert Schmid et Pierre-Louis Delapalme, aujourd’hui Président et Directeur-Général de Biologique Recherche reprennent Biologique Recherche, associés à Philippe Allouche qui reste le garant de la création. Proches de longue date, ils développent les marchés sur tous les continents, investissent dans la Recherche et le Développement, inaugurent un nouveau laboratoire quasi pharmaceutique où sont créés et fabriqués tous les produits de la marque. 

Dans un monde de plus en plus virtuel où nous vivons plus longtemps, la plupart du temps dans un environnement urbain et stressé, la recherche du bien-être et de la beauté représente un besoin croissant. Les soins personnalisés Biologique Recherche sont désormais présents dans plus de 70 pays dans les hauts lieux de la cosmétique et de la médecine qui diffusent de manière exclusive les méthodes de soins et les produits de la marque.

L’ambassade de la beauté biologique recherche est au 32 avenue des Champs Elysées à Paris  

En 1992, Biologique Recherche a installé son Ambassade de la Beauté au cœur de Paris, dans l’un des rares et authentiques hôtels particuliers de l’avenue des Champs-Elysées. Au calme, sur cour, à l’abri de l’effervescence de l’avenue, seule la porte cochère ouverte permet de savoir que les Champs-Elysées ne sont pas loin…

Ce bâtiment fut autrefois la résidence d’Edouard Daladier, Président du Conseil, et la première adresse à Paris du Comte de Monte-Cristo dans le fameux roman d’Alexandre Dumas.  Depuis plus de vingt ans l’Ambassade de la Beauté de Paris est la vitrine de Biologique Recherche où s’exerce toute l’expertise de la marque. 

En 2015, Biologique Recherche a investi et rénové la seconde moitié de l’hôtel particulier d’origine pour donner un écrin à ses soins personnalisés d’exception et à l’Académie Josette Allouche.

L'architecture intérieure des deux espaces jumeaux a été confiée à Joanne de Lépinay qui a su préserver l’esprit initial très parisien du lieu datant du XIXe siècle, tout en rendant hommage aux années 70, époque de création de Biologique Recherche : - L’élégante marquise et le parquet en point de Hongrie ont été rénovés, les moulures et corniches originales ont été conservées. Le design des vitrines est inspiré des miroirs à parcloses. - Les courbes du mobilier, de la banque d’accueil et des sellettes, le choix des assises de Pierre Paulin et des appliques de Jules Wabbes, rappellent les années 70.

Chaque pièce de mobilier original a été dessinée par Joanne de Lépinay, en exclusivité pour Biologique Recherche, et réalisée sur mesure par des ébénistes et des artistes verriers. Une attention particulière a été portée à la sélection de matériaux authentiques, naturellement en cohérence avec l'identité de la marque, blanc, bleu et or : l’onyx blanc luminescent joue de sa transparence pour une mise en valeur des produits de soin dans les vitrines, le laiton souligne l’ensemble, le corian et le marbre travertin viennent rappeler que l’expertise de Biologique Recherche repose sur son approche clinique du soin et ses produits purs, presque bruts. Les tentures de soie confèrent à l’ensemble une ambiance douce et chaleureuse.  Les cheminées à chaque étage, les livres d'art sur les étagères, le bar créent une atmosphère intimiste et feutrée. 

Dans la cabine Haute Couture, au premier étage, une impressionnante suspension composée de lunes en laiton et de boules en verre blanc laiteux soufflées à la main de Murano, signe le caractère exceptionnel du lieu. Le design joue sur la symétrie de l’hôtel tandis que l’esprit demeure contemporain, mêlant harmonieusement esthétique et technicité. A chaque étage, le style reste pur, le luxe discret, rien d’ostentatoire ici.

Le 30 septembre 2016

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication