Christies" France : leader du marché français en 2017 pour la 3e année consécutive

hristie’s France continue sa forte progression en 2017 en terminant l’année avec 342,3 millions d'euros.
Ce résultat, en hausse de 40% par rapport à l’année 2016, est la meilleure progression jamais enregistrée par Christie’s France. Le nombre de ventes s’élève à 41, dont 10 ventes de collections ; le taux de lots vendus atteint 84.2% en volume et 94.1% en valeur, comparé à 75% et 90% en 2016. 
 
L’année 2017 s’inscrit dans une augmentation constante de la qualité des ventes de collections privées chez Christie’s Paris.
Elle est marquée par la dispersion des collections prestigieuses de
  • Jean-François et MarieAline Prat  39.5 millions d'euros,
  • d’Hubert de Givenchy  32,7 millions d'euros,
  • Pierre et Claude Vérité avec 16,7 millions d'euros,
  • Boniface de Castellane et Anna Gould 14.2 millions d'euros,
  • d’Alberto Pinto 11,8 millions d'euros 
 
Elles ont attiré les grands collectionneurs des cinq continents et ont régulièrement dépassé les estimations de vente.
 
Plusieurs pièces d’exception ont réalisé des adjudications historiques.
La sculpture Grande femme II d’Alberto Giacometti, adjugée pour 24,9 millions d'euros est l’œuvre d’art la plus chère vendue sur le marché des enchères français en 2017. 
Le tableau Jim Crow de Jean-Michel Basquiat a été acquis pour 15 millions d'euros.
La Piazza San Marco, Venise, avec la Basilique et le Campanile de Francesco Guardi a réalisé un record pour un tableau ancien vendu en France depuis deux décennies avec une adjudication à 6,.7 millions d'euros. 
 
Christie’s Paris a réalisé plusieurs records mondiaux en 2017, tels que la vente de la photographie de Man Ray intitulée Noire et Blanche (1926) pour 2,6 millions d'euros établissant le record pour une œuvre de l’artiste vendue aux enchères et la vente du buste de Joachim Murat réalisée par Antonio Canova pour 4,3 millions d'euros, nouveau record mondial pour une  œuvre du sculpteur vendue aux enchères.
 
Le nombre important de préemptions enregistrées en 2017(20) témoigne de la qualité des œuvres proposées par Christie’s France. Parmi elles, cinq pièces en porcelaine de Meissen ont été préemptées par le Château de Versailles, deux œuvres sur papier d’Edgar Degas ont intégré les collections du Musée d’Orsay, un buste en marbre de Jean-Antoine Houdon a rejoint le Musée du Louvre, une œuvre de Peter Halley a été acquise par le Centre Pompidou et une œuvre de Martin Barré par le musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.
200 2
De gauche à droite : 
Alberto Giacometti né en 1901 et mort en 1966, Grande femme II, Prix réalisé en euros : 24 907 500 
Jean-Michel Basquiat né en 1960 et mort en 1988, Jim Crow,  Prix réalisé en euros  :15 007 500 
Francesco Guardi né en 1712 et mort en 1793, Piazza San Marco, Venise,  Prix réalisé en euros : 6 738 500
 
François de Ricqlès, président de Christie’s France  a déclaré : "Ces excellents résultats attestent de la confiance que nous ont accordés vendeurs et collectionneurs en 2017. Avec 10 ventes de collections cette année, Paris s’affirme désormais comme la place incontournable pour la vente de collections privées prestigieuses. Nous sommes particulièrement honorés d’avoir pu offrir à la vente la collection emblématique de Jean-François et Marie-Aline Prat qui a totalisé  39.5 millions d'euros et dont 8 œuvres ont été préemptées par le Centre Pompidou et le musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Les très bons résultats des ventes des collections de Hubert de Givenchy, de Pierre Vérité, de Boniface de Castellane et Anna Gould, ou encore d’Alberto Pinto confirment l’expertise et le savoir-faire de Christie’s France dans le domaine".
 
 
Edouard Boccon-Gibod, directeur général de Christie’s France a souligné : "Avec une progression de 40%, Christie’s France réalise une excellente performance pour l’année 2017 et assoit durablement son statut de leader sur le marché français. La qualité des ventes proposées par Christie’s France a suscité l’intérêt de nombreux collectionneurs français et internationaux. Cette réussite est le résultat de la stratégie de Christie’s France de proposer des objets et des collections remarquables, notamment lors des grands rendez-vous culturels de Paris. Les semaines de ventes thématiques initiées en 2016 ont une nouvelle fois permis de réaliser de francs succès en 2017. 
Les ventes d’art moderne et contemporain organisées pendant la Fiac, ont totalisé 88,5 millions d'euros. L’œuvre de Alberto Giacometti, Femme II, adjugée à 24,9 millions d'euros lors de la vente Avant-Garde est l’œuvre d’art la plus chère vendue en France en 2017. A l’occasion de Paris Photo, nous avons réalisé une très belle vente de la collection de Thomas Koerfer avec un nouveau record mondial pour une œuvre de Man Ray établi à 2,6 millions d'euros"
 
 
Ventes aux enchères : 342 323 329 une progression de 40% sur le chiffre de l’année 2016
• Une moyenne de 84.2%(75% en 2016) de lots vendus en volume et 94.1% (90% en 2016) en valeur
• 27 records mondiaux 
• 41 ventes organisées en 2017 (Beaune inclus), dont 10 ventes de collection
• 101 enchères au-dessus de 500 000 euros dont 44 enchères au-dessus d’un million d’euros  
• 20 préemptions
• 5 716 lots vendus 
• Plus de 39 445 visiteurs sur l’année – nombre de visiteurs le plus élevé depuis 8 ans 300
 
 
 
Christie’s LiveTM
• 2 520 participants enregistrés en 2017 pour toutes les ventes de Christie’s Paris
• 25% de progression sur l’année 2016 
 
L’œuvre la plus chère vendue sur Christie’s Live pendant une vente à Paris en 2017 :
Alexander Calder Sans titre (lot 11 de la vente Avant-Garde du 19 octobre)
Estimation  en euros : 800 000 à 1 200 000
Prix réalisé : 1, 327 500 euros
 
 
Le 16 décembre 2017 
 
Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication