Paris Europlace et Cosob signe un protocole d'accord

Signature du protocole d'accord Paris - Europlace- Cosob 

Alger, le 6 novembre 2013, Abdelkarim Berrah, président, commission d'organisation et de surveillance des opérations de bourse -COSOB- autorité de régulation du marché financier en Algérie et Arnaud de Bresson, délégué général, Paris Europlace ont signé le 6 novembre 2013, en présence de, Karim Djoudi, ministre des finacnes de l'Algéri, un protocole d'accord visant à renforcer les relations entre les deux places financières et à accompagner le développement du marché financier en Algérie.

Les axes de coopération portent principalement sur :

1- Soutien au développement du projet  "Alger Place financière"

A ce stade, deux actions prioritaires sont lancées :

  • Mise en place d'une structure représentative des acteurs de la place financière d'Alger, réunissant l'ensemble des parties prenantes, avec une approche identique à celle de Paris Europlace ;

Soutien à la stratégie de la COSOB pour faire d'Alger une place financière à ambition régionale -Afrique/ Méditerranée- et internationale.

2- Accompagnement des entreprises vers la cotation et accompagnement du développement de la Bourse d'Alger

La COSOB et Paris Europlace considèrent ce volet comme le corollaire indispensable du précédent axe stratégique. A cet effet, il a été convenu de mettre l'accent sur tous les mécanismes permettant d'expliquer aux entreprises algériennes l'intérêt d'un financement par le marché.

Il s'agit concrètement de :

  • Accompagner les PME algériennes vers la cotation boursière.
  • Développer les actions de formation auprès des entreprises, des intermédiaires financiers et de la bourse dans le prolongement des relations d'Euronext avec la Bourse d'Alger.
  • Développer des formations certifiantes en partenariat avec la COSOB.
  • Lancer des actions de communication en direction des investisseurs internationaux.
  • Coopérer pour développer l'entreprenariat dans le secteur financier et son écosystème (métiers du droit, du chiffre et du titre...), etc.

    3- Développement de partenariats entre PME innovantes françaises et algériennes

    En liaison avec le Pôle finance innovation il s'agit de :
  • Identifier les PME innovantes potentiellement intéressées par le développement d'activités en France et en Algérie.
  • Organiser des échanges en Algérie et en France visant à développer les partenariats industriels et/ou financiers.
  • Développer les échanges entre la recherche et les PME pour accélérer le développement des PME innovantes à forte valeur ajoutée.

    4- Développement des actions communes en matière de formation /recherche

    Des actions prioritaires visent le développement de formations en Algérie en direction à la fois du grand public, pour développer l'éducation économique et financière et les formations sur les instruments de l'épargne, et des opérateurs professionnels dans les différents métiers de la banque, bourse, gestion d'actifs, finance durable, etc...

    L'accent sera mis sur les formations certifiantes des opérateurs professionnels.

    L'objectif est, également, de développer les échanges entre les écoles et universités et les organismes professionnels de formation.

    L'autre axe concerne le développement d'initiatives dans le domaine de la recherche en finance, avec le soutien, notamment de l'institut Louis Bachelier -ILB-. La priorité est de mener des travaux de recherche et des réflexions sur des thématiques d'intérêt commun. Des sujets liés aux problématiques spécifiques à l'une ou l'autre des deux places financières pourront également être abordés.

    Quelques premières thématiques ont été identifiées :
  • Prévention et gestion des risques ;
  • Finance durable et finance responsable ;
  • Financements dits alternatifs (finance islamique, finance participative...) ;
  • Financement des besoins de long terme et allocation d'actifs à long terme.
  • etc...
Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication