Longines Masters de Paris saison 3 : Première journée des rencontres sportives et performances au sommet

L’étape européenne et pionnière de la série intercontinentale https://longinesmasters.com/fr/    Paris- Hong Kong -New-York a enfin ouvert ses portes dans le Hall 5B du Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte, en parallèle du Salon du Cheval de Paris. Les spectateurs de cette première journée ont pu découvrir la piste 6* qui accueille jusqu’à dimanche les meilleurs cavaliers du monde ainsi que le Village Prestige, véritable point de rencontre de l’excellence et de l’art de vivre.

Une première journée de compétition intense :

1 4Les premiers cavaliers, venus du monde entier, ont foulé l’arène mythique du Longines Masters de Paris, offrant au public un spectacle incroyable tout au long des 5 épreuves de ce jour dans les épreuves Masters One (5*), Masters Two (2*) et Masters Three (1*). ©Christophe Tanière pour EEM

Dès 9h, le Masters Two Institut Estherdem, célèbre institut de soins depuis 35 ans, a fait vibrer l’assemblée grâce à un parcours culminant à 1m35. Une épreuve remportée par la talentueuse Camille Demolie, âgée de 16 ans sur la jolie Chica Fino, en 29.02 secondes, surclassant quelques-uns des meilleurs cavaliers du monde. C’est également dans cette épreuve que le public a pu apprécier le parcours de Guillaume Canet, fidèle de la compétition. 

A 11h30, le Masters Three EEM.tv, du nom de la nouvelle chaîne digitale d’EEM permettant de suivre l’intégralité de l’événement en live et gratuitement, a vu concourir les cavaliers amateurs sur un parcours à 1,15m devant un public conquis et ravi de découvrir l’incroyable performance du très jeune Ansgar Holgers Jr, qui du haut de ses 12 ans s’est hissé en tête du concours, sur Hookjipa XXX.

A 12h45, les cavaliers amateurs émérites se sont mesurés sur le Masters Three Dada Sport, dont les barres portées à une hauteur d’1m25 ont offert la victoire à Paloma de Crozals et Pomme du Valon, devant l’étoile montante du saut d’obstacles français Emma Bodier, 16 ans. Dada Sport a ainsi généreusement récompensé la gagnante avec des équipements aux couleurs de l’élégante marque de sportswear équestre.

L’après-midi a laissé place à deux épreuves au cours desquelles certains des meilleurs cavaliers de la planète, à l’instar du Vice-Champion du Monde par équipe en 2010 Olivier Guillon, le britannique Ben Maher ou encore la portugaise Luciana Diniz, ont fait leur entrée dans la compétition. En effet, après une courte pause, le départ du Masters Two Grand Prix Magazine, partenaire de l’événement, a été donné à 14h15. Au terme du passage des cavaliers, c’est finalement le membre de l’équipe de France Jérôme Hurel qui s’est adjugé la victoire sur Urano en 58.73 secondes, sous des applaudissements soutenus.

2 4Enfin, à 16h45, le public était en nombre pour assister et vibrer devant le premier Masters One du Longines Masters de Paris : le Masters One Asia Horse Week, en écho au nouveau http://www.eemworld.com/newsroom/asia-horse-week/  fondé par EEM et qui se tiendra du 8 au 11 février 2018. Survolant le parcours, Grégory Cottard, champion de France Pro Elite 2013, s’est imposé en réalisant un tracé exempt d’erreur technique, le tout dans le temps le plus rapide, 58.26 secondes, devant l’américaine Lauren Hough et une autre française, Alexandra Paillot, elle aussi championne de France Pro Elite en 2015.

"Les spectateurs ont pu profiter d’une première journée exceptionnelle, placée sous le signe de la performance sportive, de bon augure pour la suite ! Mais le Longines Masters de Paris c’est aussi une expérience lifestyle immersive unique. Le Village Prestige, situé tout autour du paddock d’entrainement, invite le public à voyager dans un univers où l’art de vivre reflète l’excellence et la beauté des sports équestres", explique Christophe Ameeuw, président directeur général d’EEM et fondateur de la Série Longines Masters Paris -Hong Kong- New York.

Le Village Prestige, rendez-vous de l’art de vivre équestre et du glamour

Dès 8h, les visiteurs ont pu découvrir le Village Prestige, lieu de rencontre entre l’art, la gastronomie, la musique ou encore la mode. Situé autour du paddock d’entrainement des cavaliers, il constitue un lieu singulier où se mêlent convivialité et découvertes, grâce à la présence de nombreux exposants venus valoriser leur savoir-faire. Les selliers Bruno Delgrange, Butet, CWD ou encore la prestigieuse maison Hermès Sellier ont ainsi présenté leurs plus belles créations, tandis que les marques tendances du sportswear équestre Dada Sport, Cristina Sport, Le Sabotier ou Horse Pilot ont dévoilé leurs dernières collections, à la pointe de la technicité et de l’esthétisme. Enfin, petits et grands ont pu dès aujourd’hui se rendre à la boutique officielle Longines Masters afin de rapporter un souvenir de la saison III, notamment marquée par le lancement de la première édition de la Riders Masters Cup.

A la croisée de l’art et de la technologie, Devialet, entreprise française innovante, invite les visiteurs à une expérience auditive unique grâce à son immersive room dans laquelle les nouvelles Phantom Gold transcendent la musique. Quant à Catherine Thiry, ses œuvres d’art sont de vraies prouesses techniques, sublimant le métal jusqu’à le rendre presque vivant.

A 20h, la très attendue Soirée d’ouverture a lancé de la plus belle des manières la saison III du Longines Masters de Paris. Dans un premier temps, Christophe Ameeuw a inauguré EEM.tv lors du premier Masters Talks en compagnie de Guillaume Canet, rappelant en quelques mots l’essence de l’événement. Puis se sont rassemblés autour d’une rencontre inédite les meilleurs joueurs du plus grand club de rugby européen, le Racing 92 et les cavaliers. Dimitri Szarzewski, Henri Chavancy ou encore Patrick Lambie, Manuel Carizza et Ronan O’Gara ont ainsi créé l’événement lors d’ateliers inédits "Riders & Rugby" Powered by Racing 92 et U Arena, avec les cavaliers, comme le Champion Olympique par équipe en Titre Roger-Yves Bost, pour le plus grand bonheur du public, comblé de voir réunis deux grands sports historiques. Initiations, mêlées et autres ont ensuite laissé place à beauté et la grâce sans pareil de l’écuyère et artiste équestre Clémence Faivre, dévoilant lors des morceaux choisis de son spectacle Fuego toute l’harmonie et l’élégance de ses chevaux.3 3

©Christophe Tanière pour EEM ©Laurent Vu pour EEM ©Laurent Vu pour EEM

Enfin les spectateurs ont assisté au lever de rideau très attendu de la première édition historique de la Riders Masters Cup, avec la présentation officielle des équipes Europe et USA et le tirage au sort plein de suspens de l’ordre de départ des équipes marquant les duels qui livreront la bataille lors de la manche 1, samedi 2 décembre 2017. Etaient notamment présents aux côtés des cavaliers, leurs chefs d’équipe Philippe Guerdat et Robert Ridland, l’Ambassadeur de la Riders Masters Cup, le champion olympique Pierre Durand, Dr. Hanfried Haring, Président de la EEF (Fédération Équestre Européenne) et Christophe Ameeuw, PDG d’EEM. "La Riders Masters Cup promet une excitation rarement atteinte en saut d’obstacles, portée par la ferveur du public, qui soutiendra pour sûr son équipe favorite. Avec des cavaliers d’un tel niveau, nous ne pouvons espérer qu’un incroyable spectacle ! " a déclaré Pierre Durand. 4

@Laurent Vu pour EEM

Le 30 novembre 2017

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication