L'INRA décerne les lauriers 2014

Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et porte parole du gouvernement,  Mme Geneviève Fioraso, secrétaire d'état à l'enseignement supérieur et à la recherche, et François Houllier, président directeur général de l'INRA ont ouvert la cérémonie des Lauriers de l’INRA animée par Mathieu Vidard au Showcase à Paris le 7 novembre 2014. Ils ont remis, avec Frédéric Dardel, président du conseil scientifique de l’INRA et président du jury, Olivier Le Gall, directeur général délégué aux affaires scientifiques de l'INRA, et Claude Ronceray, directeur général délégué à l’appui à la recherche de l’INRA, un trophée aux 5 lauréats qui récompense leur engagement et leurs résultats dans différents domaines de la recherche agronomique.

Debat

 Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture, François Houllier, directeur de l'INRA,

Geneviève Fioraso, secrétaire d'état à l'enseignement supérieur et recherche et Mathieu Vidard, animateur @Henri Martin Europe Orient

François Houllier, président directeur général de l'INRA a déclaré " Les Lauriers de l’INRA mettent à l’honneur celles et ceux dont la créativité, le talent et l’engagement quotidien font notre fierté collective. À travers la reconnaissance qui leur est accordée, cette cérémonie est aussi un hommage à la diversité des missions et des métiers de la recherche, tout particulièrement de la recherche agronomique publique. Cette diversité est un atout pour comprendre la complexité des systèmes alimentaires, agricoles, forestiers et ruraux et en révéler les mécanismes intimes, et pour dessiner de nouvelles trajectoires d’innovation face aux défis qui sont aujourd’hui les nôtres dans un contexte de transitions multiples - démographique, nutritionnelle, climatique, énergétique, chimique et agroécologique.

Le Laurier d’Excellence de la recherche agronomique, François Tardieu, a ainsi mobilisé l’écophysiologie, la génomique, les méthodes les plus récentes de phénotypage et de modélisation pour analyser et prédire le comportement des plantes soumises à des stress climatiques. Ses recherches ont des applications aussi bien en agronomie que dans le domaine de la sélection végétale.

Le Laurier Jeune Chercheur revient à Lisa Wingate : dans le cadre de réseaux internationaux, elle combine observation, expérimentation et modélisation pour comprendre et quantifier les flux et bilans de carbone et d’eau des couverts forestiers soumis au changement climatique.

Le Laurier Ingénieur, Laurent Labbé, témoigne de notre capacité à innover. Avec ses collègues de la pisciculture expérimentale des Monts d’Arrée et avec des chercheurs situés en Ile-de-France et en Aquitaine, il met au point des élevages de poissons moins gourmands en eau douce et en protéines animales, pour le plus grand bénéfice de la durabilité de la filière aquacole française. Avec les Lauriers de l’Appui, cette cérémonie nous rappelle le rôle essentiel des fonctions dites de support et de soutien à la recherche. Au préalable technicienne dans une unité de recherche, Séverine Siblot joue aujourd’hui un rôle central pour coordonner l’action de la présidence de notre centre de Dijon. D’abord formé aux sciences de l’animal, Jean-MarieTrommenschlager a créé des outils informatiques qui sont aujourd’hui utilisés au-delà de l’INRA. Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, et Geneviève Fioraso, secrétaire d’état à l’enseignement supérieur et à la recherche, témoignent de leur fidélité à l’INRA en honorant de nouveau de leur présence cette 9e cérémonie placée sous le haut patronage de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Qu’ils soient remerciés pour cette marque d’estime; que soient également remerciés toutes celles et tous ceux - personnels et partenaires -, qui contribuent à une science belle, utile, partagée et responsable."

François Tardieu  : Laurier d'excellence 2014

Dsc00104

François Tardieu @Henri Martin Europe Orient

François Tardieu, directeur de recherches au Laboratoire d'écophysiologie des plantes sous stress environnementaux - LEPSE-, à l'INRA de Montpellier, est lauréat du Laurier d'excellence 2014. Directeur du Lepse pendant 8 ans, il l’engage dans le prançois Tardieu se consacre aux liens entre l’agronomie et les disciplines "dures". Il analyse le comportement des plantes soumises à des contraintes environnementales, créant des modèles devenus références. À son actif, 130 articles dans des revues à comité de lecture, avec des papiers dépassant 300 citations. L'INRA représente pour François Tardieu  "le monde scientifique international actuel est dominé par des grands mercenaires qui changent les sujets de recherche de leurs équipes pour être à la mode de nature. L’INRA est un bon antidote en ayant de la suite dans les idées. Je n’ai pas toujours été soutenu initialement dans mes choix mais on m’a toujours permis de les mener à bien, même quand ce n'était pas encore la mode ! Je souhaite la même chance aux jeunes chercheurs." hénotypage haut débit et le hisse au rang de leader mondial de sa discipline.

 Séverine Siblot

Dépendant du centre INRA de Dijon, Séverine Siblot  est lauréate du Laurier d'appui à la recherche 2014. D’une rare efficacité, elle épaule depuis sept ans ses quatre présidents  présidence du centre INRA de Dijon. Après un passage remarqué dans la recherche en tant qu’agent, adjoint puis technicienne de recherche en biologie moléculaire, Séverine Siblot est aujourd’hui la coordinatrice "exceptionnelle" de la cellule présidence du centre INRA de Dijon. Son concret en chiffres, c’est chaque jour 1 réunion, 10 dossiers consultés, 20 personnes qui défilent dans son bureau et 40 mails à traiter. Pour Séverine Siblot l'institution représente : "L’INRA, c’est un peu ma maison, j’y suis très attachée. Ce que j’aime ici, c’est le travail en équipe, tous ces échanges où l’on propose des solutions, confronte nos idées, échange nos points de vue. On est ce qu’on est grâce aux interactions avec les autres. J’aime travailler avec les autres".

Jean Marie Trommenschlager

Jean-MarieTrommenschlager, assistant ingénieur dans l’unité Aster-Mirecourt (Agro-systèmes, territoires, ressources)  du centre Inra de Nancy, est lauréat du Laurier d'appui à la recherche 2014. Il a joué un rôle central pour adapter le travail collectif à la révolution suivante : le Bio et l’expérimentation système. Jean-Marie Trommenchlager en a accompagné des révolutions : la Verte, en tant qu’animalier de la station expérimentale puis l’Informatique, où il crée des outils d’interface entre techniciens et chercheurs. L'INRA représente pour Jean-Marie Trommenschlager : "Je me lève tous les matins avec toujours cette même envie!  J’aime être à l'interface entre le terrain et les chercheurs. Etre autonome tout en ayant beaucoup d’interactions avec mes collègues. J'ai beaucoup apprécié la capacité que l’on nous a donné à évoluer, à changer de métier et de paradigme expérimental dans l'unité. J’aime me remettre en question, apprendre sans être figé dans une discipline. J’aime servir le collectif dans l'unité mais aussi plus largement dans l’Institut."

Laurent Labbé

Laurent Labbé, directeur de l’unité expérimentale Pisciculture expérimentale Inra des Monts D’Arrée - PEIMA-, est lauréat du Laurier ingénieur 2014. À la tête de 13 personnes et 45 000 truites, ce directeur d’unité ingénieux et dévoué, tient bon la vague et tient bon le vent,… toujours droit devant. A la pointe du Finistère et de la recherche aquacole, Laurent Labbé, passionné conduit sa barque comme un fameux trois mats.  Pour Laurent Labbé l'INRA représente : "J’aime la diversité des tâches à accomplir ; management, appui technique, recherche. La gestion d’une unité expérimentale est une sorte d’alchimie qui faut faire monter en sauce… C’est un ensemble, tant le contact avec les gens du terrain, que des chercheurs au loin qui font avancer ce domaine que j’affectionne"

Lisa Wingate

Lisa Wingate, chargée de recherche à l’unité mixte de recherche Interactions sol-plantes-atmosphère -ISPA- de l’INRA de Bordeaux, est lauréate du Laurier jeune chercheur 2014. Elle a alimenté ses quinze premières années de recherches d’une curiosité et d’une créativité insatiable.26 publications, une petite révolution dans le domaine de l’écologie environnementale, un réseau international d’observatoires du réchauffement climatique, des bourses de recherche prestigieuses, des travaux prometteurs sur le rôle des microorganismes du sol dans les flux de carbone atmosphérique… Ça promet ! Pour Lisa Wingate : " L’INRA ? J’adore sa cantine, son cadre de travail… Sa météo, élément majeur d’une expérience réussie sur le terrain ! Sa liberté, pour travailler nos projets en autonomie. C’est aussi un grand réseau : un vivier exceptionnel de chercheurs et d’experts aux disciplines complémentaires."

 Les laureatsLaurent Labbé - Séverine Siblot - François Houllier pdt de l'INRA - François Tardieu - Lisa Wingate - Jean Marie Trommenschager  @Henri Martin Europe Orient

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication