ESTP Paris abritera la 1ere conférence TINCE 2013 du 28 au 31 octobre 2013

Du 28 au 31 octobre 2013, à Cachan, l’ESTP Paris accueillera la 1ère conférence internationale Innovation Technologique en Génie Civil pour le Nucléaire (TINCE 2013). Organisée par l'Institut de Recherche en Constructibilité et la Chaire Génie Civil Nucléaire de l’ESTP Paris, cette conférence réunira des chercheurs et industriels du monde entier. 

Avec le renforcement des normes de sécurité et une meilleure connaissance des risques, les structures des ouvrages nucléaires sont soumises à de nouvelles problématiques, du stade de la conception jusqu’au démantèlement. A travers 3 sessions de conférences et plus de 80 contributions scientifiques, la conférence fera le point sur les pratiques et les innovations en Génie Civil dans le Nucléaire dans le cadre de la construction neuve et du renforcement des structures existantes.

Améliorer la sureté

La conférence traitera de la sûreté des ouvrages nucléaires, dans un contexte d’augmentation des normes de sécurité et d’existence de risques (séismes, agressions externes, etc.). Comment, en un mot, améliorer les méthodes de conception des ouvrages ?

Par ailleurs, dans les prochaines années, en France, dans le cadre d’une démarche d’amélioration continue, de nombreuses structures nucléaires feront l’objet de réévaluations. Les conférenciers feront le point sur ces stratégies de renforcement (conception et réalisation).

De nouvelles pratiques

Outre l’amélioration des techniques de construction existantes, les experts internationaux présents à l’ESTP confronteront leur point de vue sur les nouvelles pratiques constructives telles que l’utilisation de préfabriqué (murs réalisés en usine puis assemblés sur le chantier).

Ils échangeront aussi sur la mise en place de la filière numérique, parfois appelée BIM, ou abusivement Maquette Numérique, dans les opérations de Génie Civil Nucléaire (tous les acteurs du projet, de la conception au démantèlement, peuvent-ils utiliser le même modèle numérique ?).

Nucléaire et Construction : 2 expertises

La Chaire Génie Civil Nucléaire (GCN) a été créée par l’ESTP Paris en 2009 pour combler le déficit de formation et de recherche en génie civil appliqué au domaine du nucléaire. L'Institut de Recherche en Constructibilité (IRC) s’attache pour sa part à définir  la meilleure stratégie construction-réhabilitation-aménagement des bâtiments.

Ces 2 pôles internes à l’ESTP Paris travaillent en synergie pour répondre aux attentes des industriels. Citons notamment les travaux menés actuellement par 2 doctorants CIFRE (l’un avec AREVA, l’autre avec EDF) dans les laboratoires de l’IRC, sur le calcul de résistance dynamique des structures et sur les structures composites (préfabriqués).

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication