Daher présente sa gamme d'avion TBM 2016

L’équipementier et avionneur Daher étend sa gamme d’avions à turbopropulseur

Daher copie

Daher  a dévoilé le 6 avril 2016 à Paris sa  gamme 2016 de ses avions à turbopropulseur TBM désormais constituée du TBM 900 et du TBM 930. Les deux modèles conservent les performances et les caractéristiques techniques qui ont fait le succès du TBM 900, avion d’affaires de 6 places, déjà vendu à plus de 110 exemplaires. Les deux introduisent cette année la fonction e-copilot ©, un ensemble de systèmes qui visent à alléger la charge du pilote :

- Un capteur et calculateur d’angle d’attaque (AOA) qui fournit des informations d’attitude sur l’écran primaire de pilotage ;

- Les systèmes de stabilisation électronique et de protection (ESP) connecté au calculateur de l’AOA et celui de protection contre le décrochage lié au pilote automatique, garantissent le maintien de l’avion dans son domaine de vol ;

- Un mode descente d’urgence ou EDM (Emergency Descent Mode) sur le pilote automatique qui met l’avion en descente automatique jusqu’à une altitude de sécurité, en cas de dépressurisation de la cabine et d’absence de réaction du pilote ;

- Des alarmes vocales complètent l’ensemble et préviennent du décrochage, d’un risque de survitesse, de l’absence de sortie du train d’atterrissage.

Les deux modèles se distinguent par l’interface pilote et les écrans de l’avionique principale.

Le Daher TBM 900 modèle 2016 demeure fidèle aux écrans à cristaux liquides du système Garmin G1000 – deux écrans de 10 pouces et un écran multifonctions de 15 pouces – et au clavier physique pour les fonctions de navigation et de communication.

L’avion est doté d’un système de connexion Bluetooth, le FS 210 qui permet notamment de se servir d’une tablette ou d’un smartphone pour préparer cartes et plans de vol. Le dernier né  Daher TBM 930,  peut en outre se passer de cette connexion grâce à une fonction « split-screen », qui permet de partager l’affichage de ses 3 écrans de 12 pouces et ainsi de conserver à l’écran cartes et plans de vol. Des écrans de haute résolution renforcent leur utilisation en mode vision synthétique.

En outre, il est commandé par 2 écrans tactiles affichant les commandes de communication et de navigation et de nombreuses autres fonctions.

Côté esthétique, le Daher TBM 930, est doté d’un nouvel intérieur avec assises et appui-têtes redessinées et un nouveau choix de finition bois ou carbone. Poignées, seuils de porte et marchepieds en métal poli parachèvent sa touche de style.

Didier Kayat directeur général du groupe Daher a précisé lors de cette présentation "C’est parce que Daher est ambitieux dans l’aviation d’affaires et que nos clients nous le rendent bien, que nous continuons à investir pour agrandir notre famille d’avions TBM et améliorer les performances de chacun de nos avions. Avec nos deux nouveaux modèles, nous prévoyons de livrer plus de 50 nouveaux TBM en 2016 »  et en concluant  "L’écoute de nos clients est la ligne directrice de la conception de nos avions", a expliqué Nicolas Chabbert, directeur de la Business Unit Avions. "Avec les nouveaux moyens d’étude, de conception et de production dont nous disposons, il est désormais possible d’envisager de nouvelles fonctionnalités sur un TBM, de proposer le choix entre deux modèles et alors de se préparer à évoluer vers l’avion 4.0"

Daher est un équipementier qui développe des Systèmes Industriels Intégrés pour l’aéronautique et les technologies avancées En 2015, Daher réalise un chiffre d’affaires supérieur à un milliard d’euros et son carnet de commandes représente de l’ordre de 3,5 années de chiffre d'affaires. Tourné vers l’innovation depuis sa création en 1863, Daher s’impose aujourd’hui comme l’un des acteurs majeurs de l’usine du futur, l’usine 4.0.

Les TBM 900 & 930 sont les membres les plus récents de la famille d’avions d’affaires à turbopropulseur TBM de Daher. Ils offrent des performances proches des jets d’affaires légers – une vitesse de croisière maximale de 330 noeuds (611 km/h) – en offrant une plus distance maximale franchissable - 1 730 NM (3 200 km) – et une plus grande souplesse d’utilisant par leur capacité d’emport et leur capacité d'atterrir sur de petits aéroports.

Ils peuvent ainsi effectuer des vols court-courrier, comme un aller-retour Paris-Cannes (3 h), soit un temps de voyage proche du transport aérien et un coût de l’ordre de 3 000 euros pour transporter 6 personnes.

Ils restent également capables de parcourir avec passagers des distances moyennes de l’ordre de 2 000 km. Quelques exemples sur plus longues distances :

Paris-Le Bourget (LFPB) Marrakech (GMMX) 4 h 30

Londres (Biggin Hill/EGKB) - Agadir (GMAD) – 5 h

Moscou (UUWW) – Courchevel (LFLJ) – 4 h 45

Autre caractéristique des TBM 900 et 930 sur des aéroports de montagne, ils gardent leurs performances même par temps chaud : ils n’ont besoin que de 1200 m de piste pour décoller d’un terrain comme Mexico (8000 ft) même avec une température ISA +30°C.

Les TBM 900 et 930 sont typiquement des avions d’affaires d’entrée de gamme qui offrent la possibilité au propriétaire-pilote de pouvoir le piloter lui-même, tout en étant adapté aux besoins d’entreprises de taille intermédiaire qui choisissent le TBM pour ses faibles coûts d’exploitation et sa discrétion.

Depuis 2013 en France, la réglementation autorise le TBM pour le transport public de passagers, autrement dit le taxi aérien. C’est le cas de la société Voldirect basée à Rennes. En se basant sur l’expérience française l’agence européenne de sécurité aérienne (AESA) prévoit d’autoriser ce type d’exploitation en Europe d’ici un an. Cela permettrait le développement d’un véritable produit d’appel dans le domaine de l’avion-taxi sur le vieux continent.

TBM 900 et 930 font déjà l’objet de près de 140 commandes depuis son lancement en 2014 dont 110 ont été livrés au 31 mars2016. La majorité des TBM 900 sont exportés à 98% achetés par des clients du marché des États-Unis et du Canada  à 78%, tandis qu’une part importante des nouveaux clients provient d'autres régions du monde où l’aviation est importante. L’Amérique du Sud représente ainsi 10% des ventes, principalement au Brésil, l'Europe 8% et l’Asie-Pacifique les 4% restants.

Les TBM 900 et 930 sont construits par la société Daher, l’assemblage final s’effectuant sur son site industriel de l’aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées dans le département des Hautes Pyrénées.

Le 10 avril 2016

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication