Colombie : Hausse de 6,4% de son PIB au 1er trimestre 2014

Colombie 32,3 points de plus qu’au dernier trimestre 2013 soit le taux de croissance le plus élevé des 14 dernières années

2e  meilleure performance au monde après la Chine

L’économie de la Colombie poursuit l’évolution favorable enregistrée ces dernières années et s’impose aujourd’hui dans le trio de tête des économies sud-américaines en termes de PIB. La Colombie a enregistré une hausse de 6,4 % de son produit intérieur brut  au 1er trimestre et table sur une croissance de 4,7 % en 2014  d’aprèsMauricio Cardenas ministre des finances et du crédit public de la Colombie.

Une croissance stimulée par la construction

Au cours du 1er  trimestre de 2014, l’ensemble des activités économiques ont connu une croissance positive d’après le département administratif national des statistiques –DANE-.  Une croissance stimulée par le secteur de la construction 17,2 % suivi des activités sociales 6,3% et l'agriculture 6,1%.

•La construction a augmenté grâce aux bonnes performances de l'investissement dans les travaux de génie civil financés par le gouvernement qui ont augmenté de 25,4% et les bâtiments avec une croissance de 7,9%.

•Le second secteur présentant de bons chiffres ont été les services sociaux en raison des bons résultats des services de l'administration publique  avec 8,3 %.

•Le secteur agricole maintient aussi un bon rythme au cours du 1er trimestre de 2014 avec une augmentation de 6,1% comparé au 1er trimestre 2013, principalement en raison de la production de café 14,9% et les autres produits agricoles, notamment les cultures permanentes.

Variation annuelle en pourcentage du PIB par grands groupes de l'industrie 2014

De solides fondamentaux

D’après le DANE, la croissance du PIB renforce l'économie de la Colombie comme l'une des 5 économies les plus dynamiques au monde. Depuis 2010, l'économie a augmenté avec un taux moyen de 5% et dans la seconde moitié de 2013, il était à un taux moyen de 5,2%. Concernant la demande,  le DANE confirme que la  Colombie a de bonnes perspectives de croissance de l'investissement public avec 6,6%, et privé avec des taux d'intérêts bas et une inflation plus faible.

Depuis une décennie, la Colombie bénéficie de fondamentaux solides et est entrée dans la catégorie des nouveaux pays émergents. Les IDE ont atteint en 2013 leur plus haut niveau avec 17 milliards de dollars  soit un chiffre multiplié par 5 et l’inflation reste contenue entre 2 et 4 %, respectant ainsi le plan de marché fixé par le gouvernement. Les institutions de la Colombie  sont stables, ses ressources humaines d'excellent niveau et ses ressources naturelles sont abondantes. La Colombie a retrouvé en mars 2011 le grade d'investissement. En 2013, la Colombie a été invitée à devenir membre de l'OCDE.

Récemment, l'assureur-crédit Coface a placé la Colombie en tête des PPICS qui rassemblant les états suivants : Indonésie – Pérou – Philippines – Sri Lanka. En un mot des états portés par un fort potentiel de développement doublé d'un environnement serein dans le secteur des affaires.

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication