Rhum J.M

Nouvel habillage et identification pour la marque

Les rhums vieux J.M réaffirment leur exception

 La rhumerie

La marque RHUM J.M, dont les rhums vieux AOC sont considérés par les connaisseurs comme étant les meilleurs du monde, fait évoluer ses packagings afin de mieux valoriser les qualités intrinsèques de ses Rhums Vieux. Par cette démarche, la Rhumerie J.M souhaite renforcer l’identité de sa gamme, ancrée dans l’histoire et la tradition, tout en préservant son authenticité, indissociable de son succès. Il en résulte une nouvelle identité visuelle au rendu particulièrement sobre et élégant, en parfaite adéquation avec l’ADN de la marque. L’information au consommateur est aussi rendue plus claire et plus lisible pour une meilleure valorisation des produits.

  • Un enjeu : valoriser un savoir-faire unique au monde

"Les rhums vieux J.M sont parmi les plus appréciés des connaisseurs du monde entier. Ces derniers sont attachés à l’histoire de la marque et au design des produits. Notre démarche avec l’agence s’est inscrite dans une certaine continuité et non pas dans celle d’un changement radical. Pour autant, il devenait nécessaire de faire évoluer l’identité visuelle des rhums vieux J.M, afin de sublimer leurs caractéristiques uniques et les rendre encore plus incontournables. Eric Voignier, responsable du projet chez Daedalus a redessiné et clarifié l’ensemble de notre gamme autour d’une nouvelle charte, 100% orientée client.", explique Hubert Duchamp de Chastaigné, Directeur de la Rhumerie.

 Coupeur de cannes

Distillés dans deux colonnes créoles en cuivre, élevés de longues années dans des fûts de chêne brûlés comme par le passé, les rhums J.M sont le résultat d’un mode de production artisanale préservé. Le magnifique site de Fonds Préville qui héberge la rhumerie J.M se situe au nord de l’île de la Martinique, sur le flanc est de la Montagne Pelée. La canne à sucre cultivée sur les terres AOC de l’Habitation Bellevue est broyée moins d’une heure après la coupe. La canne à sucre cultivée sur les terres AOC de Fonds Préville est broyée moins d’une heure après sa coupe. Elle est naturellement irriguée par une eau de source pure et fraîche qui descend de la Montagne Pelée. Les Vieux Rhums J.M, rares et précieux,sont reconnus dans le monde entier pour leurs qualités organoleptiques exceptionnelles. La Rhumerie J.M a souhaité renforcer cette réputation acquise depuis plus de deux siècles, entravaillant à la modernisation du packaging de ses rhums en collaboration avec l’agence de design Daedalus. Les évolutions packaging ont principalement porté sur les références emblématiques de la gamme J.M :

• Rhum Vieux V.S.O.P : "Very Superior Old Pale" - minimum 4 ans de vieillissement

• Très Vieux Rhum X.O : "Extra Old" - minimum 6 ans de vieillissement

• Très Vieux Rhum Millésimé (2001) et BRUT de FÛT

• Très Vieux Rhum 15 ans d’Age, (Millésimé 1994) et BRUT de FÛT.

Les rhums vieux J.M sont parmi les plus appréciés des connaisseurs du monde entier. Ces derniers sont attachés à l’histoire de la marque et au design des produits. Notre démarche avec l’agence s’est inscrite dans une certaine continuité et non pas dans celle d’un changement radical. Pour autant, il devenait nécessaire de faire évoluer l’identité visuelle des rhums vieux J.M, afin de sublimer leurs caractéristiques uniques et les rendre encore plus incontournables. Eric Voignier, responsable du projet chez Daedalus a redessiné et clarifié l’ensemble de notre gamme autour d’une nouvelle charte, 100% orientée client. ", explique Hubert Duchamp de Chastaigné, Directeur de la Rhumerie.

  Gamme complète

  • À propos des Rhums J.M

Les premiers rhums agricoles de la Martinique sont signalés au tout début du 19ème siècle, à la sucrerie de Fonds Préville sur la commune du Macouba (source INAO). Située au nord est de l’île de la Martinique et au pied de la Montagne Pelée, la Rhumerie de Fonds- Préville distille et élève les rhums vieux J.M. C’est en 1845 que Jean Marie MARTIN acquiert la sucrerie et la transforme en rhumerie. Il appose ses initiales "J.M" sur les barriques de chêne ; deux lettres qui donnent son nom à l’une des marques de rhum les plus prestigieuses au monde. Après diverses cessions suite au décès de Jean Marie Martin, Gustave Crassous de Médeuil rachète en 1914 l’Habitation Bellevue et la rhumerie de Fonds-Préville. Aujourd'hui, l’entreprise exploite sur 150ha de terre AOC, les deux principales cultures agricoles de la Martinique que sont la banane et la canne à sucre. Leur volonté farouche de préserver les méthodes d’exploitation et de production artisanales, respectant des savoir-faire éprouvés, est garante de la qualité exceptionnelle des rhums produits. Distribuée dans plus de trente pays, les rhums vieux J.M sont, depuis de nombreuses années, considérés par les connaisseurs comme les meilleurs du monde. Pour de plus amples informations rendez vous sur  http:// www.rhum-jm.com

  •  Une identité visuelle qui vient souligner des caractéristiques exeptionnelles

Ainsi, l’étiquette historique dessinée en 1984 par Madame Chantal Duchamp de Chastaigné, mère de l’actuel dirigeant, conserve son illustration d’origine, avec comme évolution des traits plus épurés venant souligner la sobriété et l’élégance inhérentes à la marque. L’étiquette, jusqu’alors d’un seul bloc, se scinde en deux, afin d’offrir une meilleure lisibilité des informations. La partie haute valorise ainsi son histoire, tandis que celle du bas renseigne le consommateur sur le produit lui-même - sa qualification, son AOC  et son degré d’alcool -. L’ensemble est ponctué par la signature de Gustave Crassous de Médeuil, à l’origine de la renommée des rhums J.M et dont les héritiers, parmi lesquels son petit-fils Hubert Duchamp de Chastaigné aujourd’hui à la tête de l’exploitation,perpétuent les valeurs. Pour témoigner de cet héritage familial, les bouteilles arborent désormais le blason de la famille Crassous de Médeuil, directement gravé dans le verre. Un soin tout particulier a été apporté aux finitions avec un papier texturé à la pointe d’or sur la périphérie ciselée de l’étiquette ainsi que l’apposition d’un vernis lui apportant de la profondeur et du relief. Enfin, si la gamme conserve sur l’ensemble de ses bouteilles, l’utilisation de son rouge traditionnel pour l’écriture de son nom, elle se structure désormais autour de trois couleurs pour une meilleure identification des différentes qualités par le consommateur :

• Le jaune or : moderne et raffiné pour le V.S.O.P

• Le gris argenté : symbole de maturité et d’élégance pour le X.O

• Le marron glacé : luxueux et sophistiqué pour le Millésime

 La bouteille du J.M 15 ans d’Age conserve quant à elle son étiquette cuir qui se divise elle aussi en 2 parties (haute et basse)

  • Des étuis plus attractifs et séduisants

Dans le même esprit que les bouteilles, les étuis deviennent eux aussi un support d’informations à part entière. Ils constituent une interface de communication directe entre le producteur et le consommateur final permettant de mettre en avant les spécificités de la Rhumerie J.M. Différents pictogrammes intégrés sur l’étui renseignent désormais le consommateur sur les particularités de ces rhums, et permettent de prendre la mesure exacte de leurs caractéristiques exceptionnelles. Les qualités organoleptiques des rhums vieux J.M, sont également détaillées afin d’aider le consommateur à s’y retrouver. Enfin, les coloris des étuis s’alignent sur ceux des différentes qualités et comptes d’Age pour une meilleure identification de la gamme. Les nouveaux étuis apportent une réelle plus value esthétique indispensable à l’acte "d’achat cadeau".

 

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication