Israel : La gastronomie française à l'honneur

Avec Guillaume Gomez pour parrain 

Ce dimanche 15 février 2015 a eu lieu le coup d’envoi de SO FRENCH SO FOOD, avec une grande soirée d’ouverture, au cours de laquelle Patrick Maisonnave, ambassadeur de France en Israël, a présenté les chefs français invités et leurs partenaires israéliens.

Img 6069

L'ambassadeur de France en Israel Patrick Maisonnave entouré des 21 chefs français

Les chefs français, dont 8 issus de la région Rhône-Alpes, sont, pour la plus part d’entre eux, Meilleur Ouvrier de France ou récompensés par des Toques au Gault&Millau. Parmi eux : Guillaume Gomez (Cuisine de l'Elysée , Paris -75), Gérard Passédat ( Le Petit Nice, Marseille - 13, 3 étoiles Michelin)Christophe Marguin Président des Toques Blanches Lyonnaises, qui conduit la région Rhône-Alpes , Restaurant Christophe Marguin, Miribel - 01), Benjamin Collombat (Côte rue, Draguignan - 83,1 étoile Michelin),  Sébastien Sanjou, Relais des moines, Les Arcs sur Argens - 83, 1 étoile Michelin), Sébastien Richard (La table Sébastien, Istres- 13, 1 étoile Michelin), Patrick Paumier, Grand comptoir du chocolat, Lyon), Olivier Paget (L'âme soeur ,Lyon), Olivier Degand (L'hostellerie la Ferme du poulet, Villefranche-sur-Saône - 69), Laurent Bouvier (L'Elexir,Limonest 69), Richard Soibinet ( La Toque blanche , Oyonnax - 01), Dominic Moreaud (Tout le monde à table, Lyon), Martial Enguehard (Salle à manger privative, l'Atelier Consultant en haute gastronomie, Paris), Stéphan Paroche (La Magnanerie , Sauve - 30, 1 bib gourmand Michelin), Julien Pietravalle (Boulangerie Maître Julien , Sainte-Maxime - 83), Johan Leclerre, (La Suite, La Rochelle - 17), Fabrice Moya (Restaurant Fabrice Moya, Lyon - 69), Michel Portos (Le Malthazar , Marseille 13), Marcel Ravin (Auteur du livre ,  D'un rocher à l'autre Monaco). 

Outre l’opération mise en place avec les restaurants israëliens partenaires, qui accueillent chacun un chef rançais, au programme de cette 3e édition de la Semaine de la gastronomie, on a pu voir : Mardi, Jean-Robert Pitte, expert en gastronomie française, Président de la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires, qui a animé entre autres choses une conférence à l’Université de Tel Aviv, pour répondre à la thématique "pourquoi le repas gastronomique français à-t-il été classé au patrimoine culturel et immatériel de l'humanité de l'UNESCO?

Les 17 et 18 février 2015, le Shuk Hanamal, les halles du vieux port de Tel Aviv, accueillent un marché éphémère de produits français dans une ambiance "à la française" : étals de saucissons, fromages, chocolats, viennoiseries, pains… avec dégustations à la clé. Tous les restaurants du port de Tel Aviv arborent à cette occasion le drapeau tricolore et servent des plats typiquement français tels que les moules frites, le jambon beurre, le croque Madame, la quiche Lorraine ou bien encore la bouillabaisse.

Img 6041

Ce mercredi, à l’hôtel Sheraton de Tel Aviv, 3 chefs français sont accueillis pour des Master Classes exceptionnelles : Sébastien Richard va proposer en entrée sa recette de Ravioles ouvertes de betteraves, St-Maure, truffe et petites pousses à l’huile d’olive. Martial Enguehard, va présenter en plat principal son filet de poisson glacé au camembert avec oignons cébettes et pommes vertes justes croquantes. Enfin, le Maître chocolatier Patrick Paumier va servir un délicieux dessert au chocolat, dont il a le secret.

Puis à Tibériade, dans le nord d’Israël, va être organisé un "dîner pour la paix"avec la présence de hefs musulmans, juifs et chrétiens qui vont se réunir pour cuisiner aux côtés du chef français Fabrice Moya.

Cet événement ayant pour but d’ouvrir l’accès à la gastronomie française à un large public israëlien, uillaume Gomez, chef des cuisines du Palais de l’Elysée, et Jean-Paul Naquin, chef de l’Institut Paul Bocuse, ont également animé hier une master classe pour les cuisiniers de l’organisation humanitaire LATET (banque alimentaire israélienne) à la Maison de la France. Ils ont par ailleurs cuisiné pour les malades de l’hôpital Beilinson, à Petach Tikvah, et pour ceux de l’hôpital français de Nazareth.

La semaine de la Gastronomie accueille également quelques étudiants français et israéliens : une classe de l’Ecole Hôtelière de Paris Jean Drouant s’est, en effet, rendue à Israël pour appuyer les Chefs en tant que commis, dans les différents restaurants partenaires. Les étudiants du Campus israélien de l’Ecole Vatel ont, quant à eux, participent activement à divers événements tout au long de la semaine et ont notamment assuré le service lors de la soirée d’ouverture. De nombreux échanges entre professionnels français et israéliens ont également lieu à Dan Gourmet, école hôtelière située à Tel Aviv.

Enfin, So French So Food est l’opportunité pour des entreprises françaises des secteurs de l’alimentaire, des vins, spiritueux et des arts de la table de venir à la découverte du marché israélien et de ses acteurs, ce qui facilitera très certainement leurs premiers échanges commerciaux en Israël.

Img 6811

 Patrick Maisonnave, ambassadeur de France en Israel - Gérarld Passedat et Guillaume Gomez

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication