France : Partez à la découverte des vins de Brulhois

Un peu d’histoire …

Auprès de cette grande voie de communication qu’est la vallée de la Garonne, les traces du vignoble et des vins du Brulhois sont repérées depuis l’époque gallo-romaine. Au Moyen Age, sous l’occupation anglaise le vignoble se développe et les vins du Brulhois s’exportent. C’est l’âge d’or, l’essor démographique, l’organisation économique et sociale autour des bastides nouvellement fondées, qui contribuent au rayonnement des vins Brulhois.  En 1306-1307, ce vignoble exporte par le fleuve 48 000 hl de vins noirs du Brulhois, qui figurent dans l’accord tarifaire des vins du Haut Pays à Bordeaux.

Après la Révolution, lors de la constitution des départements, l’ordre nouveau qui s’impose en cassant les pouvoirs de l’Ancien Régime, conduit à l’éclatement du Pays du Brulhois autrefois vicomté. Le Brulhois est divisé entre 3 départements puis plus tard, 2 régions.

Au XXe siècle le nom même du Brulhois est quasiment oublié. Mais la vigne et les vignerons, malgré l’exode rural, sont toujours présents. Certaines exploitations sont même spécialisées en viticulture. Paradoxalement, ce furent les petits viticulteurs, les plus passionnés, qui restèrent fidèles à la vigne. Ils sont depuis 30 ans à l’origine du renouveau du vignoble dans les meilleurs terroirs. En 1984, la reconnaissance en appellation d’origine consacre la notoriété des vins du Brulhois.

Une démarche initiée en 2004, a permis en 2011 la reconnaissance par l’institut national des appellations d’origine –INAO- de l’AOC Brulhois - appellation d’origine contrôlée-

  • Côté terroir

Entre Bordeaux et Toulouse, le Brulhois appartient à la famille des vins du Sud-Ouest : cette mosaïque vivante de goûts et de couleurs. Enserrant la Garonne, le terroir du BRULHOIS est constitué de coteaux de graves et de plateaux, de sols sablo-caillouteux en surface et argileux en profondeur, typiques de vignobles de qualité. Une longue expérience a permis de déterminer parcelle par parcelle les meilleures terres destinées au vignoble.

Parmi la diversité des cépages d’antan, les vignerons du Brulhois ont retenu le Tannat, le Malbec et le Fer Servadou, l’Abouriou, associés aux Merlot, Cabernet franc et Cabernet Sauvignon.

Vous pouvez trouvez  les vignerons

  • Cave de Donzac 3458, avenue du BRULHOIS 82340 DONZAC

Tél : 05 63 39 91 92 - Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 12h et de 14h30 à18h30

  • Cellier du Brulhois «Goulens» 47390 LAYRAC

Tél : 05 53 87 01 65 Ouvert du lundi au samedi de 9 h30 à 12 h et de 14 h 30 à 18 h 30

bouteillegraindamour.jpgBouteille du vin rosé le grain d'amour

 

  • Le terroir en quelques chiffres

10 000 hl

45 viticulteurs

22 communes

160 hectares

35 % des vins commercialisé à l’export

40 % de vins rosés et 60 % de vins rouges

  • Quelques dates

1978 : Vin de Pays des Côtes du Brulhois

1984 : Reconnaissance en Appellation d’Origine Vin Délimité de Qualité Supérieure CÔTES DU BRULHOIS

1998 : Entrée sur le marché québécois où les CÔTES DU BRULHOIS font partie des leaders dans la catégorie des vins du Sud-Ouest

2011 : Reconnaissance en AOC BRULHOIS

  • Qu’est-ce que l’AOC BRULHOIS ?

L’appellation s’étend sur 3 départements : Tarn-et-Garonne, Lot-et-Garonne, Gers

Les cépages de l’appellation : Cabernet franc, Merlot, Tannat, Cabernet Sauvignon, Malbec, Fer Servadou et Abouriou (cépage rare que l’on trouve dans la vallée de la Garonne et qui est entré dans la liste des cépages lors de la reconnaissance en AOC)

Densité de plantation : 4000 pieds par hectare

Rendements maximum : 63 hl/ha pour les rouges et 66 hl/ha pour les rosés Les vins doivent obligatoirement être vinifiés dans la zone d’appellation

  • Caractéristique techniques 
  • Mise : mise en bouteille par LES VIGNERONS DU BRULHOIS à Donzac (82)
  • Sols : boulbènes, graves, argilo calcaire
  • Superficie : 50 hectares
  • Cépages : 80 % muscat de Hambourg, 20 % cabernet franc
  • Vinification : rosé de pressurage. Débourbage par le froid. Vinification à basse température (16-18°).
  • Elevage : en cuve
  • Caractéristique organoleptiques: robe rose pâle, vin doux aux arômes de fruits blancs (pêches, litchis) avec une pointe de vanille. Bouche suave, sur le fruit mûr, avec de la fraîcheur.
  • Conseils d'accompagnementVin plaisir par excellence, à l’apéritif ou au dessert. De façon plus originale, peut être servi avec une terrine de foie gras, du melon, des fromages de chèvre ou des fromages à pâtes persillées, crèmes brûlées, tartes aux fruits, salade de fruits frais.
  • Durée de garde : à boire dans l’année
  • Température consommation : 5° à 7°
  • Degré alcoolique : 11 %
Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication