Le Roman de Jaurès, des idées dans les poings par Laurent Lasne

Inclassable, lutteur inépuisable, Jaurès avait les poings pleins d'idées, dira l'écrivain Jules Renars. Lutteur inépuisable... journaliste, historien, député leader socialiste cousu de philosophie, toute sa vie fut un combat ! Il s’est battu pour de nombreuses lois sociales (sécurité dans les mines, retraites ouvrières, impôt sur le revenu), mais il a aussi montré que le socialisme était pour lui un humanisme, une exigence morale au service des libertés et de la justice comme l’ont révélé ses luttes lors de l’affaire Dreyfus, pour la liberté d’association (1901), son engagement dans la laïcité et le rôle qu’il joua lors de l’adoption de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat (1905) et son combat permanent pour la paix sociale et mondiale. Inclassablelerépublicain Jaurès, homme de l'unité aura de cesse d’allier l’héritage de la Révolution française et la lecture du capital, de réaliser la difficile synthèse entre marxisme et république car il ne concevait pas la réalisation du socialisme en dehors du cadre républicain, de la démocratie et de la liberté de pensée. Fort de cette liberté, réfutant toute forme de carcan l'idéologique, tout en lui repoussait l’idée d’enfermer le socialisme et l’histoire dans une vision étriquée limitée aux seuls processus économiques. L’humanisme, l’idéal de justice, la défense de la République et de la paix furent les engagements intangibles de cette grande figure du socialisme français qui appartient au patrimoine de la mémoire nationale depuis le transfert de ses cendres au Panthéon en 1924.

Aux éditions du Rocher - Parution 27 mai 2014 - Pour de plus amples informations rendez-vous sur  www.editionsdurocher.fr/

 

Groupe EUPHRATE : Conseils en Affaires - Stratégie de communication